Amber-mcc.com
Image default
Immobilier

Les avantages du démembrement immobilier

La désintégration de l’immobilier permet de séparer la propriété topless de la propriété de son droit de l’utiliser. En d’autres termes, il s’agit d’une dislocation limitée dans le temps entre la propriété du capital et le revenu (loyer) (entre 10 et 15 ans). En théorie, le démembrement peut être appliqué à n’importe quelle propriété.

 

Une baisse d’achat d’un bien immobilier et une simplification d’investissement immobilier

 

Afin d’accumuler des actifs immobiliers, le démontage peut réduire le coût d’achat pour acheter des biens. En effet, via SCPI (Agence de placement de la Société Civile), il est tout à fait possible d’obtenir des actions démembrées dont la valeur sera d’environ 66 % du prix d’achat réel du bien. En conséquence, la remise qui en résulte est d’environ 34 %, ce qui n’est pas négligeable. Une fois la phase de dissolution terminée, les investisseurs récupéreront toutes les actions sans impact fiscal. Il est alors libre de les revendre ou de profiter du loyer. En cas de mutilation, et donc en l’absence de revenus fonciers, le simple fait de posséder la propriété nue n’affectera pas négativement les impôts fonciers. Il s’agit donc de l’équipement idéal pour quiconque souhaite envisager un investissement immobilier tout en conservant les futurs problèmes de gestion. Pour plus d’information sur le démembrement immobilier, consulter le site https://demembrement-immobilier.com.

 

Une façon intelligente de transmettre les héritage

 

Pour ceux qui envisagent de transmettre leur héritage à leurs descendants, le démembrement est une solution tout à fait efficace. En outre, ce mécanisme a été initialement mis en place pour réduire les droits de succession. Plus précisément, la solution pour un propriétaire est de donner aux autres (descendants) la simple propriété d’un bien, mais de garder l’usufruit (jouissance) pour lui-même. Ainsi, le donateur peut continuer à vivre (ou louer) la propriété, mais ce sont les bénéficiaires qui en sont les propriétaires. Vous ne recevez la pleine propriété de la propriété qu’après la mort du donateur et l’extinction de l’usufruit. Il est facile de comprendre que le principal avantage d’une telle procédure dans de telles circonstances réside principalement en matière fiscale. En effet, les bénéficiaires héritent d’un bien immobilier dont la valeur soumise à l’impôt et à la retenue à la source est nettement inférieure à la valeur réelle du bien en question. Cependant, sachez que l’âge de l’usufruitier a un impact direct sur la valeur imposable du bien. Un démembrement doit faire l’objet d’un accord écrit entre toutes les parties. Le soutien et les conseils d’un notaire sont également inestimables.

Le mécanisme de démembrement offre donc de nombreuses possibilités et options pour celles et ceux qui souhaitent optimiser la transmission de biens de leur vivant ou plus simplement leur ISF. Il est également possible de se constituer un patrimoine à moindre cout, notamment grâce à l’achat de parts de SCPI en nue-propriété. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de professionnels indépendants du conseil en gestion de patrimoine qui sauront vous accompagner dans la mise en place de tels investissements.

A lire aussi

Comment dénicher un serrurier sérieux dans le Val d’Oise ?

Journal

Investir dans l’immobilier neuf à Nantes : les avantages

Journal

Quelles sont les conditions du loueur meublé non professionnel

Irene

La société civile de placement immobilier Corum Origin

Irene

Loi Pinel : où investir à Rennes ?

Journal

Pourquoi investir dans l’immobilier à Nantes ?

Journal