Amber-mcc.com
Image default
Gastronomie

Comment associer vins et aliments ?

Vous avez concocté un repas de fête ou vous souhaitez simplement passer un bon moment autour d’un barbecue ? Associer le bon vin à votre repas est dès lors indispensable. Pour ce faire, vous devez porter votre attention sur l’harmonie et sur la succession. Explications.

Bien harmoniser son vin et son repas

Les gastronomes et les amateurs de bons vins sont unanimes : le choix du vin revêt une importance primordiale dans la qualité d’un repas. Pourtant, ce choix se révèle parfois cornélien. Avant toute chose, il faut considérer l’astringence du vin en bouche pour trouver la bonne harmonie de saveurs. Par conséquent, c’est l’aspect tannique qui détermine votre choix. 

En règle générale, la viande rouge s’associe avec un vin rouge riche en tannin tandis que la viande blanche appelle un vin plus léger, voire un vin blanc. Les produits de la mer, quels qu’ils soient, ne se marient qu’avec du blanc. Pour le fromage, le choix devient plus complexe. Le bleu ou le chèvre apprécient l’association avec un blanc liquoreux, mais avec d’autres fromages, un bon rouge, peu tannique, relève également les saveurs.

Bien organiser la succession des vins

Au cours de votre repas, vous allez certainement servir plusieurs vins. Leur succession doit s’opérer selon le caractère de chaque vin. Chaque nouveau vin apporté à table doit amener une qualité et un caractère supplémentaire.

Pour ne pas commettre d’impair, le vin blanc se présente généralement avant le vin rouge. De même, les vins jeunes devancent les vins plus âgés ou plus corsés. Enfin, le blanc moelleux se réserve pour le dessert. Si cette règle fonctionne dans la majorité des cas, il y a encore des exceptions. Ainsi, un vin rouge plutôt quelconque se déguste avant un vin blanc puissant, avec un goût très caractérisé ou des arômes complexes.

Associer les vins au cours d’un repas constitue un véritable travail d’orfèvre. Pour ne plus vous tromper, pensez à associer les vins et les aliments d’un même terroir. En effet, ils possèdent des similitudes organoleptiques.

A lire aussi

Les indispensables de la gastronomie marocaine

Irene

Guide pour bien choisir un cuiseur vapeur

Laurent

La croûte au fromage : la revanche d’un plat du terroir

Journal

Organiser un repas détente avant les examens

Journal

Quels sont les points à prendre en compte lors d’un fonds de commerce à Dijon ?

Irene

Les meilleurs cocktails de l’Amérique du Sud !

Journal