Amber-mcc.com
Image default
Immobilier

En quoi consiste l’usufruit ?

L’usufruit est le droit d’utiliser un bien et d’en percevoir les revenus , sans en être propriétaire. L’usufruitier a donc des droits et des obligations . Il s’agira avant tout de voir en quoi consiste l’usufruit afin de comprendre la notion du démembrement de la propriété.

L’usufruit

L’usufruit est le droit de jouir d’un bien sans en être propriétaire à condition d’en assurer la conservation. L’usufruit diffère du nu-propriétaire, qui lui, est propriétaire sans avoir accès aux revenus. Si vous êtes parent, vous pourriez avoir l’usufruit sur les biens, si vos enfants ne dépassent pas 16 ans. Vos enfants sont nus propriétaires des biens. Si vous êtes veuf ou veuve, le bien de votre époux ou épouse vous appartiendra. Les enfants seront les nus propriétaires des biens. Il est possible d’avoir l’usufruit par héritage ou même grâce à un contrat.

Usufruit : Droits et obligations

Si vous êtes usufruitier, vous pouviez utiliser vous-même le bien en l’habitant soit vous pourriez le louer pour percevoir des revenus. Il vous faudra tout de même l’accord du nu-propriétaire pour les baux ruraux, les commerciaux, les artisanaux ou les industriels. Vous percevrez des revenus jusqu’au décès de l’usufruit. Les droits et les devoirs de l’usufruit vous sont décrits sur bareme-usufruit.com.

L’usufruitier a comme obligation de procéder à un inventaire dans le cas d’un bien immobilier ou de faire l’état des lieux du bien. Il doit veiller à la bonne conservation du bien, c’est à lui de payer toutes les charges dont les impôts, la taxe foncière et la taxe d’habitation. Il a à faire les réparations et mêmes des grosses, si jamais c’est de sa faute.

Barème de l’usufruit

La répartition de la valeur d’un bien entre usufruitier et nu-propriétaire est déterminée par un barème fiscal établi en fonction de l’âge de l’usufruitier. Sur le site https://bareme-usufruit.com/, l’article vous permettra de comprendre au mieux comment s’évalue l’usufruit.

La fin de l’usufruit

L’usufruit prend fin lorsque l’usufruitier décède. Mais si un testament a été signé ou une cession, il ne prend pas fin. Lors de l’expiration du délai pour lequel le titulaire de l’usufruit et de la nue-propriété, lorsque le bien n’a pas été utilisé dans 30 ans ou lors de la renonciation de l’usufruit, celui-ci prend fin.

L’abus de jouissance aussi serait l’un des motifs pour lequel l’usufruitier prend fin. La nue-propriété, pour sa part, prend fin en même temps que l’usufruit, car lorsque l’usufruit est terminé, le nu-propriétaire devient plein propriétaire.

 

A lire aussi

Comment investir dans l’immobilier ?

Irene

Avantages et inconvénients d’investir en bourse ou en immobilier

Odile

Les questions qui se posent souvent sur l’investissement en SCPI

Laurent

Pourquoi opter pour l’achat d’un appartement neuf ?

Journal

3 questions pertinentes concernant les conseillers en gestion de patrimoine

Laurent

3 raisons de faire appel à un artisan serrurier à Lyon-Villeurbanne

Emmanuel