Image default
Business/B2B

Guide pour gérer les factures impayés

Pour récupérer son argent à un mauvais payeur, il faut suivre quelques étapes. Il faut toujours commencer par les méthodes douces. C’est la moindre des choses et aussi un moyen pour prévoir une continuité de relation commerciale. Mais si le client fait la sourde oreille, on passe à la procédure légale. Voici quelques astuces efficaces pour bien gérer les factures impayées.

Les différentes étapes pour récupérer son argent à un mauvais payeur

Lorsqu’on est face à des factures impayés, on doit réagir face à ce retard et à cette négligence. La première chose à faire est d’informer le client en lui transmettant la facture impayée. On peut envisager un oubli de paiement dans une grande société. Il n’est pas nécessaire dans ce cas de se précipiter car les factures peuvent être payées à tout moment avec une simple relance. Il faut donc être courtois et extrêmement polis durant la première étape du recouvrement. Cela pour garder intacte les relations commerciale avec l’entreprise. Les engagements agressifs ne sont pas nécessaires, au contraire ils pourraient gâcher les relations avec la société.

Après quelques jours de relance textuelle par email et courrier électronique, on peut renforcer la relance par un appel téléphonique. Le but de cette étape est de trouver ensemble les solutions pour régler les factures impayées.

Les procédures légales après une technique de recouvrement

Les procédures légales peuvent être appliquées dans un cas d’irrégularité de paiement. Cependant, il faut effectuer et respecter les étapes de recouvrement. Tout d’abord, on peut envoyer jusqu’à trois relances pour informer et avertir le client du recouvrement. Si on n’a toujours aucune nouvelle de son argent ou si on sent que le client ne répond pas aux appels, on peut envoyer une mise en demeure par courrier recommandé avec accusé de réception. C’est la première étape légale du recouvrement. C’est après cette étape qu’on passe à la voie judiciaire. On applique dans ce cas l’application du droit lors de la signature du contrat. C’est le moment de contacter un avocat pour de possibles poursuites judiciaires. Une lettre de mise en demeure faite par un avocat pourrait sans doute persuader les mauvais payeurs de payer ce qu’ils vous doivent.

Prévenir contre les risques de mauvais payeurs

Le meilleur moyen d’éviter les mauvais payeurs, c’est de déterminer les risques économiques du pays. Normalement, les mauvais payeurs habitent dans un pays en crise économique ou en guerre. Il faut garder un œil sur les risques inhérents au pays et toujours suivre l’actualité politique et économique pour bien gérer l’engagement.

Par ailleurs, il est plus judicieux aussi de vérifier la santé financière des clients. Il faut contrôler une entreprise si elle existe vraiment par son propre référentiel. On peut vérifier une société par le numéro Siren. En entrant ce numéro, on peut identifier la société de façon cohérente.

Pour éviter les risques de mauvais paiement, on peut demander un règlement financier à la commande ou du moins acompte. Cette méthode est toute à fait courante et applicable dans le monde entier. Cette technique est très préventive pour prévoir en avance les problèmes de retard ou de mauvais paiement.

 

Related Articles

Un site Internet consacré à toutes les innovations

Journal

Une meilleure perspective d’avenir pour le management de transition de Wayden

Laurent

Dépannage de plotters et de traceurs HP

Gilda M.