Image default
Immobilier

La déchéance du terme du prêt immobilier en deux mots

Tout le monde souhaite surement vivre dans sa propre maison. Mais on est tous conscient que cela est une tâche difficile. Pourquoi donc ? Tout simplement parce qu’une maison coute cher. Étant conscient de ce problème, des établissements ont mis en place le prêt  immobilier. Du coup, tout le monde peut avoir la somme dont il a besoin pour se lancer dans l’achat de la maison. Maintenant, la question fatidique se pose : qu’arrivera-t-il si pour une raison ou une autre, l’emprunteur n’est plus dans la possibilité de payer ses dettes ? En effet, comme on le sait tous, les malheurs sont imprévisibles. Et cela peut nous arriver à tout moment. Mais face à cela, que faire ? Justement, c’est ce que nous allons parler dans cet article.

Quelle garantie pour les emprunteurs ?

Aujourd’hui, 90% des personnes qui souhaitent se lancer dans l’achat immobilier fait recours à un crédit auprès d’une banque ou d’un autre organisme financier. Dans tous les cas, au moment de la souscription du crédit, il faut que l’emprunteur détermine une garantie. Ainsi, en cas de décès, d’invalide (totale ou partielle), d’incapacité temporaire de travail ou même de chômage, l’emprunteur pourra se servir de la garantie pour honorer ses dettes. Autrefois, c’était plutôt les établissements qui fixaient les garanties. Mais aujourd’hui, compte tenu de la faible protection du consommateur dans ce type de contrat d’adhésion, c’est à l’emprunteur de déterminer son type de garantie. Dans tous les cas, il faut que la garantie soit appropriée à la valeur que la personne doit à sa banque.

Quelle sera la procédure à suivre ?

En cas de déchéance de prêt, c’est-à-dire que la personne n’est plus en mesure d’honorer ses dettes pour des raisons personnelles  ou professionnelles, la première chose à faire sera d’en parler avec le prêteur. Bien évidemment, en cas de décès, ce sera plutôt à sa famille de discuter à la banque. Dans tous les cas, il faut que l’emprunteur honore ses dettes, en cédant la garantie aux prêteurs. Cependant, pour que tout soit légal et surtout pour que tout se déroule à merveille, sans la moindre complication, il faut que la cause du non-paiement soit énoncée dans le contrat. Il faut en parler avec le prêteur et trouver une solution ensemble. Toutefois, en parlant de solution en cas de non-paiement des crédits, aujourd’hui, la plupart des gens se lancent dans la vente à réméré, une option qui consiste à vendre la maison, tout en restant vivre dedans. Dans ce cas, l’emprunteur agit comme étant un locataire. Et au bout d’un moment, si tout se déroule à merveille, il peut récupérer son bien.

Quelle est l’étendue de la garantie ?

Aujourd’hui, nombreuses sont les personnes qui se posent cette question. De manière  plus simple, sans trop entrer dans les détails, bien évidemment, il est à noter que la déchéance de prêt n’entraine pas la résiliation du contrat d’assurance. Ce qui est une bonne nouvelle pour les emprunteurs. Toutefois, il est tout de même bon de noter que la garantie de l’assureur s’applique uniquement pendant la période d’incapacité de l’emprunteur.

Related Articles

Se tourner vers le monde du cinéma pour profiter d’une réduction d’impôt

Laurent

3 Bonnes raisons d’investir dans l’immobilier

Laurent

Investir dans l’immobilier ? Nos raisons de craquer pour une villa ou appartement à La Réunion

Irene