Amber-mcc.com
Image default
Formation / Education

Pourquoi participer à une formation loi ALUR ?

La loi ALUR aussi appelée loi Duflot a été mise en place dans le but de réformer les pratiques sur le marché de l’immobilier. Elle vise à réglementer l’accès au logement en France, mais aussi un urbanisme rénové. Afin de veiller à ce que les dispositifs qu’elle pointe du doigt soient uniformément appliquée, la formation continue loi ALUR est devenue un impératif pour tous les professionnels du marché de l’immobilier.

La formation loi ALUR a plusieurs avantages

La formation continue loi ALUR peut aussi bien se faire en présentiel qu’à distance. En effet, ce dispositif a été instauré pour faciliter l’apprentissage des professionnels dans l’exercice de leur activité. Ainsi, participer à une formation obligatoire loi ALUR permet de bénéficier d’un apprentissage orienté vers plusieurs volets liés à l’activité des professions de l’immobilier. Cela concerne notamment les transactions (vente, gestion locative, location…), mais aussi plusieurs modules.

  • La déontologie
  • La lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme
  • La fiscalité des revenus fonciers
  • La non-discrimination au logement
  • La transition énergétique
  • L’urbanisme
  • La construction
  • Les questions juridiques, économiques et commerciales

Les heures de formation prévues sont de 42 heures soit 14 heures par an. Il est également possible de participer à des séminaires ou des colloques dans le but de valider les heures de formation loi ALUR. Une fois que les heures de formation sur 3 années sont validées, une attestation est fournie. Ce papier permet également le renouvellement de la carte professionnelle d’agent immobilier qui est désormais valide 3 ans au lieu de 10 années dans la législation précédente.

La formation loi ALUR est devenue obligatoire

La formation continue immobilière est dispensée dans le cadre de la loi Hoguet/ loi ALUR par des organismes dédiés par l’Etat. Depuis la mise en place de ce dispositif, elle est devenue obligatoire à toutes les professions de l’immobilier. Le but est de garantir le perfectionnement des professions ainsi que la mise à jour des compétences. Elle permet de prouver l’expertise et le professionnalisme des agents, mais aussi d’assurer une uniformisation des pratiques dans tous les métiers de l’immobilier.

La formation continue et certifiante loi ALUR permet de supprimer les excès dans les rapports locatifs et de contenir la flambée des prix sur le marché de l’immobilier. Elle vise également à atténuer les tensions entre les bailleurs et leurs locataires et à assurer ainsi une meilleure gestion des activités dans tous les domaines de l’immobilier. La formation obligatoire loi ALUR doit être effectuée tous les 3 ans et concerne aussi bien les agents immobiliers, que les administrateurs de biens, les syndics, les négociateurs ou encore les marchands de listes entre autres.

La formation loi ALUR pour les professionnels de l’immobilier

La formation continue obligatoire a été instaurée depuis la mise en place de la loi ALUR en 2016. Elle relève du décret n° 2016-173 du 18 février 2016 et concerne la plupart des professions évoluant sur le marché de l’immobilier. Ainsi, les dirigeants des établissements immobiliers que ce soit les agences immobilières, leurs succursales ou encore les bureaux d’études sont visés.

Au même titre, leurs collaborateurs, qu’ils soient salariés ou non et qui exercent au nom du titulaire de la carte professionnelle d’agent immobilier sont aussi concernés. La formation loi ALUR concerne donc aussi bien les personnes morales que physiques. Enfin, tous les professionnels détenteurs de la carte professionnelle doivent envisager la formation loi ALUR. Elle est aussi indispensable pour renouveler cette dernière afin de pouvoir poursuivre l’exercice de l’activité en toute légalité.

A lire aussi

Comment optimiser la performance du service d’accueil téléphonique ?

Odile

Préparez-vous au métier d’auxiliaire de puériculture

Journal

Pourquoi préparer son DCG à Paris ?

Claude

L’alternance pour réussir votre vie professionnelle

Journal

En quoi la calculatrice scientifique est-elle utile ?

Irene

Maquilleurs pro : et si vous sublimiez les futures mariées ?

Journal