Amber-mcc.com
Image default
Santé

Qu’est-ce que la diététique

La diététique est la science qui étudie l’alimentation dans toutes ses formes et les effets de l’alimentation sur la santé. Un diététicien est donc le spécialiste de la physiologie de la nutrition comme la digestion et l’utilisation des aliments par l’organisme, la composition des aliments, les techniques de préparation culinaire, les processus de fabrication industrielle des aliments, l’hygiène alimentaire et les pathologies liées à la nutrition.
Beaucoup de gens confondent le métier de diététicien et de nutritionniste. Un diététicien est un paramédical qui apporte des conseils nutritionnels adaptés à chaque individu. Son rôle est donc d’éduquer les personnes ayant des troubles alimentaires. À l’opposé, un nutritionniste est un médecin qui prescrit des médicaments ou des examens. Il soigne donc les patients atteints de diabète, de cholestérol, de pathologies cardiovasculaires, etc. Il arrive souvent qu’un médecin nutritionniste conseille son patient à consulter une diététique après traitement médical et vice versa. Les deux métiers sont complémentaires et travaillent souvent ensemble pour le bien du patient.

Définition d’aliments diététiques

On entend par aliment diététique un aliment composé complet répondant à un objectif nutritionnel particulier en raison de leur composition ou de leur fabrication qui les différencie des aliments pour animaux ordinaires. Les aliments diététiques peuvent être rajoutés d’additifs comme les oligo-éléments ou les vitamines avec des teneurs plus élevées que les nutriments classiques. Les aliments diététiques sont surtout utilisés pour les animaux au cours d’épisodes particuliers de leur vie comme pendant la reproduction, le stress, sevrage, etc. La liste des objectifs nutritionnels utilisés pour le commerce est règlementée par l’État. Pour vous donner une idée, voici quelques exemples :

– Stabilisation de la digestion physiologique pour les porcelets
– Contrebalancement de la perte d’électrolytes en cas de forte sudation pour les équidés
– Diminution du risque d’acidose pour les ruminants
– Contrebalancement de la malabsorption pour les volailles
– Diminution d’un excès pondéral pour les chiens et les chats
– Apport prolongé en oligo-éléments et/ou vitamines chez les animaux à l’herbage

Commercialisation des aliments diététiques pour animaux

Les produits diététiques se vendent sous différentes présentations pour satisfaire les besoins des éleveurs et pour s’adapter à la situation de vie des animaux. Ainsi, ces produits peuvent être en poudre, en bloc à lécher, en gel, liquide, poudre, comprimé et bien d’autres encore en fonction de l’animal. Des mentions doivent apparaitre sur l’étiquetage comme la mention du type d’aliment : complet ou complémentaire, la composition de l’aliment pour animaux, la liste des additifs, le mode d’emploi indiquant la destination de l’aliment pour animaux, le qualificatif « diététique », le pourcentage pondéral d’une matière première ou la quantité d’un additif sensoriel ou nutritionnel, les constituants analytiques des aliments pour animaux. Beaucoup de fournisseurs et d’opérateurs ne connaissent pas cette règlementation malgré la sensibilisation de l’État. La France produit en moyenne par an 40 000 tonnes d’aliments diététiques pour animaux d’élevage.

A lire aussi

Découvrir le yoga à Yverdon-les-Bains

Gilda M.

Mutuelle santé : comment bien la comparer ?

administrateur

4 conseils pour la gestion du stress dans les petites entreprises

Laurent

Comment améliorer votre voix et votre bien-être

administrateur

La mutuelle : un meilleur choix que d’autres offres d’investissement

Laurent

Les gestes qui sauvent des vies

Journal