Image default
Automobile

Tout ce qu’il y a à savoir sur l’acquisition d’une voiture de collection

Les Français portent de plus en plus d’intérêt aux voitures anciennes. Si certains achètent ces automobiles par passion, d’autres voient en ces véhicules des actifs. Effectivement, l’achat d’une voiture de collection constitue un placement sûr. Seulement, au-delà de l’aspect financier de cette opération, il faut dire qu’on prendra également plaisir à conduire ces engins. Seulement, avant d’arpenter les routes de l’Hexagone, le propriétaire doit absolument régler un certain nombre de formalités administratives.

Acheter une voiture de collection : les principaux points à connaître

Dans la majorité des cas, l’achat de ce type de véhicule se déroule comme celui d’une automobile ordinaire. En effet, l’administration fiscale retient une autre définition de ce qu’est une voiture de collection. Si le Code de la route souligne ce sont des automobiles âgées de plus de 30 ans. Le fisc prend en compte d’autres critères comme la rareté de l’auto, son intérêt historique ou encore ses particularités techniques. Si le modèle en question remplit tout de même les conditions imposées par les autorités compétentes, le vendeur bénéficiera d’une réduction d’impôt sur les plus-values. Dans certaines circonstances, les deux parties profiteront également d’un allégement de 10 % sur la TVA.

En cas d’importation, il faut savoir que ces voitures sont exemptées d’homologation. Lors de la procédure d’immatriculation, l’engin doit passer un contrôle technique effectué par un représentant de la Fédération Française des Véhicules d’Epoque. L’agent délivrera ensuite l’attestation requise pour l’obtention de la carte grise de collection. Cette pièce permettra au conducteur de jouir de tous les avantages liés à la possession d’une automobile de cette catégorie. Ces voitures ne sont pas concernées par les restrictions de circulation. Par conséquent, elles peuvent rouler en centre-ville malgré une forte émission de gaz à effet de serre. Avant de se mettre aux volants de ces quatre-roues, on veillera cependant à souscrire une assurance collection.

Les spécificités des assurances destinées aux voitures de collection

La plupart des gens imaginent que les primes d’une assurance pour voiture de collection coûtent une petite fortune. Pourtant, il n’en est rien. Effectivement, ces véhicules roulent rarement et sont bien entretenus. Par conséquent, ils sont moins exposés aux accidents de la route. Comprenant cette situation, les assureurs appliquent une tarification bien plus attractive. Néanmoins, ils imposent quelques conditions comme un kilométrage annuel limité. Les souscripteurs bénéficient toutefois du libre choix des garanties en plus d’autres solutions de prévoyance particulièrement utiles. Quelques compagnies d’assurance remboursent une partie des dépenses effectuées pour l’achat des pièces détachées. Ce qui permettra aux grands collectionneurs de réaliser des économies importantes. Ceux qui possèdent un vaste parc automobile peuvent regrouper l’assurance des autos anciennes de sorte à bénéficier d’une remise. En moyennant quelques euros supplémentaires, le souscripteur pourra également lever certaines restrictions. Il pourra par exemple demander un kilométrage illimité afin de rouler à bord de sa voiture préférée quand il le souhaite. La plupart des organismes spécialisés sont effectivement ouverts aux négociations. Pour les trouver, on se contentera de faire quelques recherches sur internet. Après avoir consulté le site de l’établissement, il ne reste plus qu’à récupérer les coordonnées téléphoniques du responsable pour fixer un rendez-vous.

Related Articles

Opter pour un mandataire automobile pour acheter son véhicule

Claude

Faire appel à un mandataire pour l’achat du dernier Renault Captur 

Tamby

Comment choisir un support téléphone pour voiture ?

Irene