Amber-mcc.com
Image default
Business/B2B

Télétravail le faux bon plan

Le télétravail permet à tout salarié de pouvoir travailler de son domicile. Beaucoup de salariés trouvent cette idée remarquable mais qu’en est-il vraiment ? En cette période de confinement cette mesure a été prise pour un grand nombre de salariés… Cette solution apporte une flexibilité remarquable mais également de nombreux inconvénients.

Les atouts du télétravail

Nous n’allons pas le nier il existe de nombreux atouts en ce qui concerne le télétravail. La flexibilité est son atout majeur. C’est-à-dire qu’en situation de télétravail vous pouvez organiser « selon les activités » votre temps. En cette période de confinement de nombreux parents commencent très tôt le travail à distance afin de pouvoir passer plus de temps avec leur entourage.

Le second atout est une noble cause puisqu’il s’agit de l’impact écologique. Le télétravail réduit les trajets entre le domicile et le travail. Annuellement cela représente une baisse considérable de l’empreinte carbone.

Les inconvénients du télétravail

Travail à distance engendre tout de même des inconvénients. Le premier est la distanciation entre la vie privée et la vie professionnelle. Il peut en effet être difficile de s’empêcher de jeter un coup d’œil à son travail quand tout est proche de vous.

La cohésion d’équipe peut être remise en cause par la mise en place du télétravail. Ne pas voir ses collègues, leurs raconter des potins autour d’un bon café n’est-ce pas agréable ? Certains vont se retrouver seul fasse à leur travail. On peut dans ce cas avoir le sentiment de quasiment être un sous traitant de sa propre entreprise.

L’ergonomie au travail autrement dit le confort de son espace de travail. Chez soit votre espace de travail est pour 66% des français moins adapté. Une bonne partie ne dispose pas d’un bureau, d’une pièce séparée. Travailler à coté de vos enfants bruyants peut vite agacer.

Droit du travail

Avec le confinement le droit du travail peut même être remis en cause. Cette remise en cause est d’ailleurs facilitée par le télétravail. Nous tenons d’ailleurs à préciser que cela dépend tout de même des styles de direction management appliqué. En ce temps d’épidémie vous avez entendu parler de l’arrêt maladie pour garde d’enfant ? Cet arrêt permet au salarié de rester en théorie en famille pour surveiller ses enfants. Dans ce cas le salarié perçoit une indemnité journalière de la part de la sécurité sociale. Ainsi qu’un complément patronal, Nous avons bien dit un complément qui reste très loin du salaire habituel. L’autre mesure mise en place par le gouvernent à l’occasion du COVID 19 est la facilitée d’accès à la mise en place du chômage technique pour ses salariés. Et dans ce cas l’entreprise perçoit une aide forfaitaire pour chaque salarié mis au « chômage technique ». De l’autre côté le salarié est indemnisé pour 84% de son salaire habituel. Que se passe-t-il dans la tête des dirigeants peu scrupuleux ? Et pour les entreprises en grande difficultés ?

Ces derniers décident de jouer sur ces dispositifs. A première vu il a aucun mal. Mais certains demandent à ses salariés à l’arrêt de toute même travailler. Et pour ceux au chômage partiel de travailler comme ils en avaient l’habitude. Cette situation permet aux entreprises de percevoir des aides tout en gardant leurs salariés en activité.

Nous précisions que nous portons jugement. Nous sommes conscient de la difficulté actuel auxquels font face les entrepreneurs.

A lire aussi

L’importance du sourcing dans les stratégies de recrutement

Tamby

Quatre clés pour une bonne culture d’entreprise

Tamby

Entre le tampon monture bois et le tampon automatique, lequel choisir ?

administrateur

L’utilité de l’Analyse Environnementale Initiale (AEI) pour une société

Peut-on devenir actionnaire dans son entreprise ?

Odile

Guide pour gérer les factures impayés

Irene