Image default
Formation / Education

Devenir vitrier : formations, qualités requises, missions et carrière

Le vitrier est un ouvrier du bâtiment qui est spécialisé dans l’installation et dans la réparation des verres. Il est également connu sous le nom de verrier ou de miroitier lorsqu’il intervient pour concevoir ou pour décorer des miroirs. En France, le salaire annuel moyen d’un vitrier est très intéressant. De plus, il s’agit d’un métier polyvalent et d’un véritable métier d’avenir puisqu’il évolue beaucoup.

Dans cet article, on va essayer d’apporter un maximum d’informations sur la profession du vitrier en insistant surtout sur ses formations, sur ses qualités requises, sur ses missions et aussi sur sa carrière.

Les formations et diplômes exigés pour devenir vitrier

Pour être franc, il n’existe ni d’école particulière ni de diplôme spécifique pour le métier de vitrier. Il est seulement possible de devenir un vitrier après avoir obtenu un CAP en construction d’ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse ; après un BAC professionnel ouvrages du bâtiment ; ou encore après un BTS Enveloppe du bâtiment, façade et étanchéité.

Une fois diplômé, le vitrier peut débuter sa carrière et puiser des expériences en travaillant pour des sociétés dans le secteur de la construction ou en auto-entrepreneur. Et pour obtenir de plus amples informations sur les services et sur les tarifs du vitrier, il suffit d’aller sur internet et de consulter des sites qui parlent d’artisan professionnel.

Les qualités et compétences requises pour être un excellent vitrier

En ce qui concerne maintenant les qualités et compétences requises pour devenir un meilleur vitrier, il y a lieu de commencer par la patience et par la persévérance puisque la verrerie demande beaucoup de pratiques si l’intéressé souhaite acquérir du savoir-faire.

Ensuite, il est également nécessaire d’être minutieux, précis et rigoureux dans les découpes et dans la fabrication des équipements en verre puisque le verre est une matière fragile et coupante. Sans oublier de bien respecter les règles de sécurité  ainsi que les normes exigées en la matière.

Pour continuer, un bon vitrier est une personne créative qui a un bon sens de l’esthétique. Ce sont d’ailleurs des atouts indispensables pour réussir son métier parce que les demandes de décorations de verre et de gravures ne cessent d’augmenter de nos jours. Enfin, les dernières qualités qui doivent compléter le profil du vitrier sont une excellente acuité visuelle et une bonne condition physique.

Les rôles et attributions du verrier

Le vitrier travaille dans la plupart du temps en atelier car c’est dans cette pièce qu’il découpe et rassemble le verre dans les bonnes mesures. Ensuite, il passe sur le chantier pour installer les ouvrages et aussi pour les ajuster.

Parmi les différentes réalisations du vitrier, il y a lieu de citer par exemple : les miroirs, les vitrines, les baies vitrées, les aquariums, les vérandas, les portes automatiques et les vitrages des portes et des fenêtres. Bien évidemment, l’étape des découpes exigent l’utilisation de machines. Puis, le vitrier peut avoir recours à des engins de portage plus spéciaux s’il doit s’occuper de verre de grande taille ou de verre lourd.

A titre d’information, le vitrier peut intervenir seul ou en équipe selon le volume des travaux qui lui sont confiés. Sinon, celui-ci peut aussi collaborer étroitement avec d’autres artisans, comme : le coupeur, le façonnier sur glace et le monteur-poseur.

Toutefois, le métier du vitrier connait quand même des points faibles puisque non seulement il doit parfois travailler sur des chantiers dans des conditions difficiles, avec intempéries et courant d’air, mais il doit également intervenir à des horaires variables et irréguliers, ne citant que le fait de travailler tard à l’atelier ou encore de se déplacer pendant les week-ends et les jours fériés.

La carrière de miroitier et ses possibilités d’évolution

On ne peut pas nier le fait que la plupart des constructions qui ont été édifiées dernièrement sont dotés de grandes vitres aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. La raison de cela est assez simple car le verre est une matière très élégant et très esthétique qui permet de fabriquer des mobiliers, des portes et des fenêtres de haute qualité.

Les produits en verre coûtent souvent très cher et il y a aussi l’évolution technologique impressionnante de celui-ci dans le secteur du bâtiment. Ainsi donc, le métier de vitrier est très prometteur puisqu’il évolue dans le bon sens et puisqu’après quelques années d’expérience en atelier, le vitrier peut agir à son compte.

Mieux encore, le vitrier est la principale personne compétente pour l’habillage d’une maison individuelle, d’un immeuble en verre, des hôtels et des bureaux, ce qui signifie donc que son métier ne va pas connaître de chômage vu le nombre croissant de ce genre de bâtiments. Et pour couronner le tout, le vitrier est le spécialiste de l’isolation et celle-ci est le garant du confort dans toute construction.

 

Related Articles

Internat collège-lycée : tout ce que vous devez savoir

Journal

Comment bien choisir votre prépa science po ?

Journal

Comment obtenir une place de crèche à Marseille 

Journal