Image default
Non classé

Le point sur l’isolation des combles perdus

La meilleure façon de réaliser des économies d’énergie est d’isoler les combles perdus. En effet, environ 30% des déperditions thermiques d’une maison sont engendrées par le toit.

Puis, les combles sont fortement assujettis aux variations de température extérieure car toutes leurs parois sont en contact avec l’extérieur. En installant donc de bons isolants, on peut réduire la facture de chauffage car il n’y a plus besoin de chauffer ces surfaces non habitables.

Pourquoi isoler les combles perdus ?

Le fait d’isoler les combles perdus peut nous aider à améliorer le confort de notre habitation et à rendre celle-ci moins énergivore. Cette démarche ne permet pas uniquement d’éviter les déperditions de chaleur en hiver, mais elle garantit aussi la conservation du froid dans la maison en été. Par la même occasion, elle limite également les variations de température trop brutales tout comme elle réduit notre empreinte écologique.

L’isolation des combles à seulement 1 euro

Il convient de noter que depuis la mise en place de la Pacte Énergie Solidarité par le Ministère du Développement Durable en 2016, il est devenu possible de bénéficier d’un dispositif d’isolation de combles à 1 €, et cela sans aucun frais supplémentaire.

Et il en va de même pour les isolations des garages, des sous-rampants de toiture, des murs et des sous-sols qui sont aussi concernées par cette aide du gouvernement dans le but de faire baisser la consommation des logements, notamment des maisons individuelles.

Comment isoler les combles perdus ?

Il existe différentes méthodes efficaces pour isoler les combles perdus, ne citant que : la mise en œuvre d’une technique de soufflage et la pose d’un matériau isolant sur le sol ou au niveau du plancher du grenier.

Parmi les isolants les plus utilisés en ce moment par les propriétaires, il y a lieu d’énumérer : la laine minérale, la laine de roche, la laine de verre, le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé, le polyuréthane, le chanvre, la cellulose, le liège expansé, le fibre de bois souple et le fibre textile.

Related Articles

La production des oléagineux en France

Irene

Les avantages de l’eau citronnée sur le corps

Irene

Les remerciements : une étape essentielle après les obsèques

Odile