Image default
Santé

Rappel important pour tous les consommateurs de cigarette électronique

La consommation de la cigarette électronique nécessite des précautions. Même si elle est 1000 fois moins dangereuse qu’un simple cigare, il y a quelques règles à prendre en compte. Cela permet de faire en sorte que l’expérience n’aboutisse pas à des effets secondaires pour la santé. Après tout, le premier objectif pour ceux qui se tournent vers l’e-cig c’est d’avoir une meilleure santé.

Pour la réalisation de l’e-liquide fais maison

Pour ceux qui réalisent eux-mêmes leur e-liquide, il est important de bien doser chaque ingrédient. Leur dosage peut se faire à vue d’œil. Il peut aussi se faire à partir d’un calculateur comme celui qui est disponible chez vapOclOpe. Ce dernier permet d’avoir une exactitude sur le nombre de gouttes exacte de chaque ingrédient à verser dans le mélange.

Il est également important d’avoir recours à du matériel propre pour la fabrication de l’e-liquide. De préférence, il est mieux d’acheter du matériel destiné à la démarche. D’autant plus que leur coût est moindre.

Concernant le dosage de nicotine

Il est important de faire attention au dosage de nicotine. Pour ceux qui n’ont pas une grande dépendance à la nicotine, il est important de ne pas dépasser les 6 mg de nicotine. Pour une consommation moyenne ou poussée, la dose normale en nicotine est comprise entre 12 et 18 mg de nicotine.

Il est important de se référer à ses valeurs pour ne pas faire une surconsommation en nicotine. Pour savoir que c’est le cas, il y a des symptômes qui ne trompent pas. Par exemple, il y a l’apparition de maux de tête, de vertige ou l’envie de vomir.

À propos du chauffage de l’e-liquide

L’e-liquide ne doit jamais être chauffé au maximum. Pour reconnaître que c’est le cas, le réservoir est marqué par une tâche similaire à du caramel. Lorsque ce genre de situation se produit, il faut faire attention, car le résultat est souvent mauvais pour la santé. Ce goût de brûlé peut avoir des répercussions négatives sur le poumon et le système respiratoire.

Cette remarque est valable pour les e-cigare ayant un système de régulation de température. Dans le cas d’un matériel classique, le problème de surchauffe n’apparaît pas.

Concernant le nettoyage de matériel

Il est important de nettoyer régulièrement son matériel de vapotage. Pour cela, il faut détacher chaque élément de l’appareil.

Les pièces à nettoyer sont principalement la batterie et le réservoir. Pour le premier, il faut juste avoir recours à du tissu humide. Puis, le laisser sécher correctement avant de l’insérer dans l’e-cigare. Pour le second, il faut le nettoyer à l’aide d’un coton-tige. Au préalable, vous pouvez le plonger dans de l’eau contenant un peu de bicarbonate de soude. C’est l’astuce à appliquer pour enlever toute trace d’odeur dans le réservoir.

Au sujet de certains arômes

Diverses études ont permis de découvrir que certains arômes ne sont pas sans danger pour l’organisme.

L’étude révèle qu’une consommation régulière sur le long terme provoque des troubles au niveau de certains arômes. C’est le cas pour la vanille, la cannelle, la menthe, le beurre et le caramel. Il est donc préférable de les utiliser sur un intervalle de temps assez long.

Related Articles

Une technique d’amincissement par le froid

sophie

Découvrir le yoga à Yverdon-les-Bains

Gilda M.

Mutuelle santé : comment bien la comparer ?

administrateur